Logo de la Ville de Nice

Contenu du portefeuille du soldat italien Adolfo Florenzi envoyé par les autorités militaires italiennes en mairie de Nice.

Portefeuille : Contenu du portefeuille du soldat italien Adolfo Florenzi envoyé par les autorités militaires italiennes en mairie de Nice.
Portefeuille :
Contenu du portefeuille du soldat italien Adolfo Florenzi envoyé par les autorités militaires italiennes en mairie de Nice.
Auteur :
Anonyme
Date :
Lieu :
Service des Archives Nice Côte d'Azur
N° inventaire :
3 H 36/1
Acquisition :
Objets envoyés au maire de Nice par les autorités militaires italiennes pour être restitués aux familles des combattants morts pour l'Italie.
Type :
Portefeuille
Technique :
Portefeuille en cuir, billets de banque, pièces de monnaie, photographies, images pieuses, carnets, etc.
Domaine :
Archives et vie quotidienne
Catégorie :
Vie politique
Période :
XXe siècle
En 1911, la famille du « scarpellino » Antonio Florenzi, de Tortona dans la province piémontaise d’Alexandrie, est domiciliée 30 rue Arson à Nice, un quartier où la communauté italienne est très présente : sa femme Margherita Alumi, ses fils Adolphe (né en 1889 à Pistoia en Toscane), garçon au Café de Paris avenue de la Gare et Fernand (né en 1898), sa fille Ursule (née en 1899). En 1915, Adolfo est mobilisé dans le 101e régiment de marche italien. Le 4 octobre 1918, il meurt en Albanie, à l’âge de 29 ans. Ce portefeuille n'a pas été remis aux parents d'Adolfo Florenzi, pour une raison indéterminée.

En 1911, la famille du « scarpellino » Antonio Florenzi, de Tortona dans la province piémontaise d’Alexandrie, est domiciliée 30 rue Arson à Nice, un quartier où la communauté italienne est très présente : sa femme Margherita Alumi, ses fils Adolphe (né en 1889 à Pistoia en Toscane), garçon au Café de Paris avenue de la Gare et Fernand (né en 1898), sa fille Ursule (née en 1899). En 1915, Adolfo est mobilisé dans le 101e régiment de marche italien. Le 4 octobre 1918, il meurt en Albanie, à l’âge de 29 ans. Ce portefeuille n'a pas été remis aux parents d'Adolfo Florenzi, pour une raison indéterminée.