Logo de la Ville de Nice

Dos III, Issy-les-Moulineaux

Sculpture : Dos III, Issy-les-Moulineaux
Sculpture :
Dos III, Issy-les-Moulineaux
Auteur :
MATISSE, Henri (1869-1954)
Date :
Lieu :
Musée Matisse, Nice
Crédit :
Photo : François Fernandez
© Succession H. Matisse
N° inventaire :
Inv. : D. 78. 1. 50/ RF 3394
Acquisition :
Paris, musée d’Orsay, don de Mme Jean Matisse, 1978, dépôt au musée Matisse, Nice
Type :
Sculpture
Technique :
Bronze, fonte à la cire perdue, patine brune
Format :
190 x 114 x 16 cm
Domaine :
Beaux-Arts
Catégorie :
Sculpture
Période :
XXe siècle
Matisse a réalisé 72 sculptures, dont 54 sont conservées au musée Matisse. La plupart sont de moyennes dimensions à l’exception des Dos, relevant de l’art monumental, dont les étapes II (1913) et III (1916-1917) sont présentées au musée. Chez Matisse, les différentes techniques s’enrichissent les unes les autres. L’art du dessin réalisé d’une seule ligne est issu d’un long travail de maturation des formes, dans lequel les œuvres sculptées jouent un rôle important. Les Dos II et Dos III appartiennent à un ensemble de quatre bas-reliefs représentant une femme nue de dos, réalisés entre 1909 et 1930, et illustrent ce processus d’épuration de la forme. Le Dos I met en scène d’une façon réaliste les formes d’un nu féminin. Le Dos II en souligne les lignes de construction symétriques à partir du sillon vertical de la colonne vertébrale. Le Dos III accentue la verticalité de l’œuvre, par la fusion dynamique des jambes, du torse et de la chevelure – colonne vertébrale. La dernière étape, le Dos IV se résume à la répétition de trois masses verticales, régulièrement scandées. Les quatre Dos sont exécutés en 22 ans, succession d’états à la fois solidaires et autonomes. Ni fondus ni montrés ensemble du vivant de l’artiste, ils seront exposés tous les quatre, pour la première fois en 1956 au musée national d’art moderne à Paris.

Matisse a réalisé 72 sculptures, dont 54 sont conservées au musée Matisse. La plupart sont de moyennes dimensions à l’exception des Dos, relevant de l’art monumental, dont les étapes II (1913) et III (1916-1917) sont présentées au musée. Chez Matisse, les différentes techniques s’enrichissent les unes les autres. L’art du dessin réalisé d’une seule ligne est issu d’un long travail de maturation des formes, dans lequel les œuvres sculptées jouent un rôle important. Les Dos II et Dos III appartiennent à un ensemble de quatre bas-reliefs représentant une femme nue de dos, réalisés entre 1909 et 1930, et illustrent ce processus d’épuration de la forme. Le Dos I met en scène d’une façon réaliste les formes d’un nu féminin. Le Dos II en souligne les lignes de construction symétriques à partir du sillon vertical de la colonne vertébrale. Le Dos III accentue la verticalité de l’œuvre, par la fusion dynamique des jambes, du torse et de la chevelure – colonne vertébrale. La dernière étape, le Dos IV se résume à la répétition de trois masses verticales, régulièrement scandées. Les quatre Dos sont exécutés en 22 ans, succession d’états à la fois solidaires et autonomes. Ni fondus ni montrés ensemble du vivant de l’artiste, ils seront exposés tous les quatre, pour la première fois en 1956 au musée national d’art moderne à Paris.