Logo de la Ville de Nice

Fort du Mont-Alban. Guérite ou échauguette

Photographie d'architecture : Fort du Mont-Alban. Guérite ou échauguette
Photographie d'architecture :
Fort du Mont-Alban. Guérite ou échauguette
Auteur :
Photographie Ville de Nice, Véran, mars 2015
Lieu :
Service du Patrimoine historique de la ville de Nice
Crédit :
Photographie Ville de Nice, Véran, mars 2015
Type :
Photographie d'architecture
Domaine :
Patrimoine bâti
Catégorie :
Vues actuelles
Période :
Renaissance
Le fort du Mont-Alban est un édifice militaire de type bastionné de la seconde moitié du XVIe siècle, situé sur la colline du mont Boron dominant la baie de Nice et la rade de Villefranche-sur-Mer. Il constituait l’un des points de défense du dispositif de protection de Nice et de la rade de Villefranche. D’un intérêt majeur pour l’histoire locale et de la fortification plus généralement, le site dans son ensemble présente un évident intérêt paysager et une vue remarquable. La propriété du fort (anciennement propriété de l’Etat, ministère de la Culture) a été transférée à la commune de Nice le 13 mars 2008 et une partie de ses abords appartient au Conservatoire du littoral. L’enceinte du fort a été classée en 1909, les murs d’enceinte et fossés subsistants aux fronts nord, ouest et sud ont été classés en 1913, et une zone de 250 mètres entourant le fort a été classée en 1923. Le Mont Alban, le Mont Boron et 91 ha du domaine maritime sont classés « patrimoine naturel » par décret du 28 octobre 1993.

Le fort du Mont-Alban est un édifice militaire de type bastionné de la seconde moitié du XVIe siècle, situé sur la colline du mont Boron dominant la baie de Nice et la rade de Villefranche-sur-Mer. Il constituait l’un des points de défense du dispositif de protection de Nice et de la rade de Villefranche. D’un intérêt majeur pour l’histoire locale et de la fortification plus généralement, le site dans son ensemble présente un évident intérêt paysager et une vue remarquable. La propriété du fort (anciennement propriété de l’Etat, ministère de la Culture) a été transférée à la commune de Nice le 13 mars 2008 et une partie de ses abords appartient au Conservatoire du littoral. L’enceinte du fort a été classée en 1909, les murs d’enceinte et fossés subsistants aux fronts nord, ouest et sud ont été classés en 1913, et une zone de 250 mètres entourant le fort a été classée en 1923. Le Mont Alban, le Mont Boron et 91 ha du domaine maritime sont classés « patrimoine naturel » par décret du 28 octobre 1993.