Logo de la Ville de Nice

Grille d'entrée de l'immeuble Gloria Mansions.

Photographie d'architecture : Grille d'entrée de l'immeuble Gloria Mansions.
Photographie d'architecture :
Grille d'entrée de l'immeuble Gloria Mansions.
Auteur :
HOVNANIAN, Garabed (1895-1970). Architecte \ ARSENIAN, Kevork (1898-1980). Architecte
Date :
Lieu :
Service du Patrimoine historique de la ville de Nice
Crédit :
Photographie Ville de Nice, Lorraine Rivain, janvier 2016
Type :
Photographie d'architecture
Domaine :
Patrimoine bâti
Catégorie :
Vues actuelles
Période :
XXe siècle
Grand immeuble d'habitation construit de 1932 à 1934 par Garabed Hovnanian, architecte d'origine arménienne. Barouyr et Hrant Hovnanian, ses frères, en sont les entrepreneurs. L'immeuble est réalisé pour Joachim Nahapiet, un promoteur d'origine iranienne ayant fait fortune aux Etats-Unis. Construit en béton armé, c'est un immeuble de rapport moderne, comportant un rez-de-chaussée prévu pour des boutiques, un garage souterrain et cinq étages d'appartements. Témoignant de la complexité des références animant la modernité architecturale, l'immeuble se caractérise par le traitement soigné de ses espaces de réception et parties communes, ainsi que par l'importance de son programme décoratif, d'inspiration Art déco. D'une technique inédite – une mosaïque de morceaux de verre colorés, collés entre deux vitres –, les vitraux, signés par Lasalle d'après des cartons du peintre Mahokian, présentent des paysages pointillistes. Protection au titre des monuments historiques : inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 14 décembre 1989 ; label patrimoine XXe.

Grand immeuble d'habitation construit de 1932 à 1934 par Garabed Hovnanian, architecte d'origine arménienne. Barouyr et Hrant Hovnanian, ses frères, en sont les entrepreneurs. L'immeuble est réalisé pour Joachim Nahapiet, un promoteur d'origine iranienne ayant fait fortune aux Etats-Unis. Construit en béton armé, c'est un immeuble de rapport moderne, comportant un rez-de-chaussée prévu pour des boutiques, un garage souterrain et cinq étages d'appartements. Témoignant de la complexité des références animant la modernité architecturale, l'immeuble se caractérise par le traitement soigné de ses espaces de réception et parties communes, ainsi que par l'importance de son programme décoratif, d'inspiration Art déco. D'une technique inédite – une mosaïque de morceaux de verre colorés, collés entre deux vitres –, les vitraux, signés par Lasalle d'après des cartons du peintre Mahokian, présentent des paysages pointillistes. Protection au titre des monuments historiques : inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 14 décembre 1989 ; label patrimoine XXe.