Logo de la Ville de Nice

Harpe à simple mouvement, Paris

Instrument de musique : Harpe à simple mouvement, Paris
Instrument de musique :
Harpe à simple mouvement, Paris
Auteur :
NADERMAN, Jean Henri (Lichtenau, Westphalie, 1734- Paris 1799)
Date :
Lieu :
Palais Lascaris, Nice
N° inventaire :
Inv. : PL.2007.9.1
Acquisition :
Achat Ville de Nice
Type :
Instrument de musique
Technique :
Erable, épicéa, palissandre, fer, laiton, dorure, nacre
Domaine :
Littérature et musique
Catégorie :
Musique
Période :
XVIIIe siècle
Cette harpe a été découverte dans les combles du château de Busset (Allier), conservée dans son étui d’origine, et accompagnée d’un recueil de musique imprimée et manuscrite contenant des romances et des airs pour chant et harpe. La partition porte l’ex-libris de Madame la vicomtesse de Beaumont (c. 1755-après 1805), la propriétaire originelle de la harpe. Cet ensemble d’objets nous donne une information précieuse concernant les pratiques musicales des harpistes amateurs de l’époque. Excepté peut-être Cousineau, Jean-Henri Naderman fut sans doute le plus célèbre facteur de harpes du XVIIIe siècle. En 1772, il devient « luthier ordinaire de Madame la Dauphine » et, en 1778, il est nommé « luthier facteur de harpe ordinaire de la Reine ».

Cette harpe a été découverte dans les combles du château de Busset (Allier), conservée dans son étui d’origine, et accompagnée d’un recueil de musique imprimée et manuscrite contenant des romances et des airs pour chant et harpe. La partition porte l’ex-libris de Madame la vicomtesse de Beaumont (c. 1755-après 1805), la propriétaire originelle de la harpe. Cet ensemble d’objets nous donne une information précieuse concernant les pratiques musicales des harpistes amateurs de l’époque. Excepté peut-être Cousineau, Jean-Henri Naderman fut sans doute le plus célèbre facteur de harpes du XVIIIe siècle. En 1772, il devient « luthier ordinaire de Madame la Dauphine » et, en 1778, il est nommé « luthier facteur de harpe ordinaire de la Reine ».