Logo de la Ville de Nice

Manufacture de pâtes alimentaires. Etablissements Olivari

Document d'archives : Manufacture de pâtes alimentaires. Etablissements Olivari
Document d'archives :
Manufacture de pâtes alimentaires. Etablissements Olivari
Auteur :
Anonyme
Date :
Lieu :
Service des Archives Nice Côte d'Azur
N° inventaire :
1 L 3/31
Acquisition :
Versement de la Direction des Finances de la Ville de Nice
Type :
Document d'archives
Technique :
Gravure sur acier. Manuscrit
Domaine :
Archives et vie quotidienne
Catégorie :
Vie économique
Période :
XXe siècle
Facture établie par la manufacture Olivari à la Ville de Nice pour la fourniture de pâtes aux familles nécessiteuses (« soupe populaire ») durant la Première guerre mondiale. Fin XIXe, à l’est de Nice, petites fabriques et ateliers fonctionnent en ordre dispersé au milieu des jardins d'orangers dont plusieurs fabriques de pâtes alimentaires. La principale, Olivari, se situe en 1900 derrière les prisons et utilise les eaux de la source « Eau Fraîche » ; elle a son siège 42 quai Place d’Armes (actuelle avenue du XVe corps). Quelques entrepôts reçoivent les grains et farines nécessaires à la fabrication.

Facture établie par la manufacture Olivari à la Ville de Nice pour la fourniture de pâtes aux familles nécessiteuses (« soupe populaire ») durant la Première guerre mondiale. Fin XIXe, à l’est de Nice, petites fabriques et ateliers fonctionnent en ordre dispersé au milieu des jardins d'orangers dont plusieurs fabriques de pâtes alimentaires. La principale, Olivari, se situe en 1900 derrière les prisons et utilise les eaux de la source « Eau Fraîche » ; elle a son siège 42 quai Place d’Armes (actuelle avenue du XVe corps). Quelques entrepôts reçoivent les grains et farines nécessaires à la fabrication.