Logo de la Ville de Nice

Nature morte aux grenades, Vence

Tableau : Nature morte aux grenades, Vence
Tableau :
Nature morte aux grenades, Vence
Auteur :
MATISSE, Henri (1869-1954)
Date :
Lieu :
Musée Matisse, Nice
Crédit :
Photo : François Fernandez
© Succession H. Matisse
N° inventaire :
Inv. : 63. 1. 1
Type :
Tableau
Technique :
Huile sur toile
Format :
80,5 x 60 cm
Domaine :
Beaux-Arts
Catégorie :
Peinture
Période :
XXe siècle

Nature morte aux grenades, œuvre majeure de la collection, est liée à la présence de Matisse à Nice et à l’histoire du musée, puisqu’elle fait partie de la donation initiale de l’artiste à la ville de Nice en 1953. En 1949, Matisse réalise pour l’office du tourisme une affiche à partir de la reproduction de cette peinture qu’il accompagne des mots, tracés de sa main, « Nice, Travail & Joie ». En juin 1943, Matisse, inquiet des troubles dus à la guerre, quitte Nice pour la villa Le Rêve à Vence. La Nature morte aux grenades appartient à la série des Intérieurs de Vence, dernier grand ensemble de peintures de Matisse réalisées à Vence entre 1946 et 1948. La série peut être considérée comme son adieu à la peinture puisque qu’il destinera l’essentiel des années suivantes à la réalisation de la Chapelle de Vence. On compte parmi les œuvres de cette séries trois compositions autour du thème de la grenade: Nature morte aux grenades fond rouge (coll.part), Nature morte aux grenades (Musée Matisse, Nice), et Intérieur rouge, nature morte sur table bleue, (Kunstsammlung Nordrhein-Wastfalen, Düsseldorf). Peintes entre fin octobre 1947 et février, ces compositions rassemblent des éléments identiques : un plat de grenade disposé devant une fenêtre dont le cadre laisse apparaître le panache flamboyant du palmier de Vence. A partir de ce dispositif, l’artiste fait varier teintes et motifs. Intérieur et extérieur sont rapportés sur un plan unique, le cadre de la fenêtre s’inscrit en le redoublant dans celui du cadre réel du tableau. Les objets apparaissent en silhouette, tout comme celle du profil rapporté dans le médaillon sculpté, lointain souvenir de sa première sculpture d’après Camille Joblaud, également conservé dans la collection du musée, tout comme le tissu africain Kuba qui a sans doute inspiré le motif vertical en zig-zag.

Nature morte aux grenades, œuvre majeure de la collection, est liée à la présence de Matisse à Nice et à l’histoire du musée, puisqu’elle fait partie de la donation initiale de l’artiste à la ville de Nice en 1953. En 1949, Matisse réalise pour l’office du tourisme une affiche à partir de la reproduction de cette peinture qu’il accompagne des mots, tracés de sa main, « Nice, Travail & Joie ». En juin 1943, Matisse, inquiet des troubles dus à la guerre, quitte Nice pour la villa Le Rêve à Vence. La Nature morte aux grenades appartient à la série des Intérieurs de Vence, dernier grand ensemble de peintures de Matisse réalisées à Vence entre 1946 et 1948. La série peut être considérée comme son adieu à la peinture puisque qu’il destinera l’essentiel des années suivantes à la réalisation de la Chapelle de Vence. On compte parmi les œuvres de cette séries trois compositions autour du thème de la grenade: Nature morte aux grenades fond rouge (coll.part), Nature morte aux grenades (Musée Matisse, Nice), et Intérieur rouge, nature morte sur table bleue, (Kunstsammlung Nordrhein-Wastfalen, Düsseldorf). Peintes entre fin octobre 1947 et février, ces compositions rassemblent des éléments identiques : un plat de grenade disposé devant une fenêtre dont le cadre laisse apparaître le panache flamboyant du palmier de Vence. A partir de ce dispositif, l’artiste fait varier teintes et motifs. Intérieur et extérieur sont rapportés sur un plan unique, le cadre de la fenêtre s’inscrit en le redoublant dans celui du cadre réel du tableau. Les objets apparaissent en silhouette, tout comme celle du profil rapporté dans le médaillon sculpté, lointain souvenir de sa première sculpture d’après Camille Joblaud, également conservé dans la collection du musée, tout comme le tissu africain Kuba qui a sans doute inspiré le motif vertical en zig-zag.