Logo de la Ville de Nice

Palais Lascaris. Étage noble. La chambre d’apparat

Photographie d'architecture : Palais Lascaris. Étage noble. La chambre d’apparat
Photographie d'architecture :
Palais Lascaris. Étage noble. La chambre d’apparat
Auteur :
Anonyme
Lieu :
Palais Lascaris, Nice
Type :
Photographie d'architecture
Domaine :
Patrimoine bâti
Catégorie :
Vues actuelles
Période :
XVIIe siècle
La Chambre d’apparat est décorée d’un plafond à la fresque figurant Psyché entrant dans l’Olympe. Comme pour l’ensemble des fresques du Palais Lascaris, celle-ci est attribuée à l’Ecole génoise de la fin du XVIIe siècle. L’alcôve en est séparée par une cloison ajourée de trois baies cintrées, supportées par des atlantes et des cariatides sculptés attribués à l’entourage de Filippo Parodi, au même titre que les torchères en bois doré. La chambre abrite une vitrine baroque italienne dite scarabattolla du deuxième quart du XVIIIe siècle. Cette vitrine en bois sculpté et doré présente un plat armorié du XVIIe siècle réalisé dans un célèbre centre faïencier ligure de Savone-Albisola. Protection au titre des monuments historiques : classement par arrêté du 15 février 1946

La Chambre d’apparat est décorée d’un plafond à la fresque figurant Psyché entrant dans l’Olympe. Comme pour l’ensemble des fresques du Palais Lascaris, celle-ci est attribuée à l’Ecole génoise de la fin du XVIIe siècle. L’alcôve en est séparée par une cloison ajourée de trois baies cintrées, supportées par des atlantes et des cariatides sculptés attribués à l’entourage de Filippo Parodi, au même titre que les torchères en bois doré. La chambre abrite une vitrine baroque italienne dite scarabattolla du deuxième quart du XVIIIe siècle. Cette vitrine en bois sculpté et doré présente un plat armorié du XVIIe siècle réalisé dans un célèbre centre faïencier ligure de Savone-Albisola. Protection au titre des monuments historiques : classement par arrêté du 15 février 1946