Logo de la Ville de Nice

Plage des Ponchettes Nice, France

Photographie : Plage des Ponchettes Nice, France
Photographie :
Plage des Ponchettes Nice, France
Auteur :
NEGRE, Charles (1820-1880). Photographe
Date :
Lieu :
Musée de la photographie Charles Nègre, Nice
Crédit :
© Charles Nègre, collection Théâtre de la Photographie et de l'Image Charles Nègre
N° inventaire :
N° TPI 2001/001/029
Type :
Photographie
Technique :
Photographie N&B Tirage argentique sur papier albuminé
Format :
16,4 x 21,5 cm
Domaine :
Beaux-Arts
Catégorie :
Photographie
Période :
XIXe siècle
Charles Nègre est sans conteste l’un des artistes les plus doués de la première génération de photographes. Il se révèle un habile praticien utilisant tous les procédés photographiques de l’époque : le daguerréotype, le calotype, le papier salé et le négatif verre ou collodionné à l’albumine. Il met au point un procédé d’héliogravure qui occupera une grande partie de ses recherches ultérieures. Charles Nègre excelle dans les scènes de genre pittoresques empruntées aux scènes de rue. Le fonds Charles Nègre est constitué de 40 tirages originaux sur papier albuminé acquis en février 2001 auprès de Joseph Nègre, petit-neveu de l’artiste. Ces photographies permettent de redécouvrir Nice et le quotidien de ses habitants saisis au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle ; des paysages et des scènes de genre qui révèlent une ville pittoresque et animée. C’est un témoignage des évolutions et transformations qui ont affecté le paysage azuréen de Nice et ses collines et peu à peu façonné la ville.

Charles Nègre est sans conteste l’un des artistes les plus doués de la première génération de photographes. Il se révèle un habile praticien utilisant tous les procédés photographiques de l’époque : le daguerréotype, le calotype, le papier salé et le négatif verre ou collodionné à l’albumine. Il met au point un procédé d’héliogravure qui occupera une grande partie de ses recherches ultérieures. Charles Nègre excelle dans les scènes de genre pittoresques empruntées aux scènes de rue. Le fonds Charles Nègre est constitué de 40 tirages originaux sur papier albuminé acquis en février 2001 auprès de Joseph Nègre, petit-neveu de l’artiste. Ces photographies permettent de redécouvrir Nice et le quotidien de ses habitants saisis au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle ; des paysages et des scènes de genre qui révèlent une ville pittoresque et animée. C’est un témoignage des évolutions et transformations qui ont affecté le paysage azuréen de Nice et ses collines et peu à peu façonné la ville.