Logo de la Ville de Nice

S. Ambroisii expositio.

Manuscrit : S. Ambroisii expositio.
Manuscrit :
S. Ambroisii expositio.
Auteur :
Anonyme
Date :
Lieu :
Bibliothèque municipale à vocation régionale, Nice
N° inventaire :
MS7
Type :
Manuscrit
Domaine :
Littérature et musique
Catégorie :
Littérature
Période :
Moyen-âge

Le Commentaire de l'Evangile selon Saint Luc par Saint Ambroise date du XIIe siècle et est le plus ancien manuscrit conservé à la Bibliothèque de Nice. Un ex-libris témoigne de l'appartenance de ce manuscrit au couvent des Frères prêcheurs de Nice. C’est le 14 avril 1243 que l’église et le couvent Saint-Dominique furent construits sur un terrain donné aux Dominicains par un patriote niçois, Jourdan (III) Riquier, ayant recouvré ses biens confisqués en 1230. Dès 1250 les travaux sont pratiquement achevés ; la couverture de l’église est refaite en 1323. D’abord situé hors de la ville basse, qui se développe à partir de 1230, le couvent finit par être englobé par celle-ci. Le restes du couvent et l’église furent détruits en 1890 pour faire place à l’actuel Palais de Justice.

Le Commentaire de l'Evangile selon Saint Luc par Saint Ambroise date du XIIe siècle et est le plus ancien manuscrit conservé à la Bibliothèque de Nice. Un ex-libris témoigne de l'appartenance de ce manuscrit au couvent des Frères prêcheurs de Nice. C’est le 14 avril 1243 que l’église et le couvent Saint-Dominique furent construits sur un terrain donné aux Dominicains par un patriote niçois, Jourdan (III) Riquier, ayant recouvré ses biens confisqués en 1230. Dès 1250 les travaux sont pratiquement achevés ; la couverture de l’église est refaite en 1323. D’abord situé hors de la ville basse, qui se développe à partir de 1230, le couvent finit par être englobé par celle-ci. Le restes du couvent et l’église furent détruits en 1890 pour faire place à l’actuel Palais de Justice.