Logo de la Ville de Nice

Souvenirs de la Promenade

Céramique : Souvenirs de la Promenade
Céramique :
Souvenirs de la Promenade
Auteur :
JACQUI, Danielle (1934, vit à Roquevaire)
Date :
Lieu :
Musée international d'art naïf Anatole Jakowsky
N° inventaire :
Inv. : N.Man.2015.1
Acquisition :
Don de l’artiste en 2015
Type :
Céramique
Technique :
Ensemble de céramiques
Format :
12 m²
Domaine :
Beaux-Arts
Catégorie :
Sculpture
Période :
Contemporains
Cette œuvre constitue un remarquable ensemble de 12 m² représentatif du travail de céramique de l’artiste d’Art Singulier Danielle Jacqui. A l’origine, cet ensemble fait partie d’une œuvre céramique plus vaste (plus de 700 m²), nommée Colossal d’Art Brut – ORGANuGAMME, qui a occupé tout le temps de travail de Danielle Jacqui durant sept années. Cet ensemble était initialement destiné à recouvrir la façade de la gare d’Aubagne mais ce projet n’a malheureusement pas pu aboutir. L’œuvre, dans sa conception initiale, a finalement été dispersée entre diverses institutions culturelles et muséales prestigieuses (dont la Collection de l’Art Brut à Lausanne et le Musée Jakovsky). Née à Nice, Danielle Jacqui, figure internationalement reconnue de l’Art singulier, a souhaité ici rendre hommage à sa ville. Suite à sa participation à l’exposition « La Promenade, tout simplement » dans le cadre de l’évènement culturel « Nice 2015. PromenadeS des Anglais », cette œuvre est entrée en donation au sein des collections du Musée. Le travail de Danielle Jacqui est polymorphe. De ses débuts dans la vie active où elle exerçait le travail de brocanteur, elle a retenu le besoin d’accumuler les objets. Aujourd’hui, elle continue inlassablement à remplir tout espace de sa « marque de fabrique » en utilisant diverses techniques depuis le dessin coloré, la broderie, la récupération d’objets usuels …et même l’écriture qui sillonne tout son travail.

Cette œuvre constitue un remarquable ensemble de 12 m² représentatif du travail de céramique de l’artiste d’Art Singulier Danielle Jacqui. A l’origine, cet ensemble fait partie d’une œuvre céramique plus vaste (plus de 700 m²), nommée Colossal d’Art Brut – ORGANuGAMME, qui a occupé tout le temps de travail de Danielle Jacqui durant sept années. Cet ensemble était initialement destiné à recouvrir la façade de la gare d’Aubagne mais ce projet n’a malheureusement pas pu aboutir. L’œuvre, dans sa conception initiale, a finalement été dispersée entre diverses institutions culturelles et muséales prestigieuses (dont la Collection de l’Art Brut à Lausanne et le Musée Jakovsky). Née à Nice, Danielle Jacqui, figure internationalement reconnue de l’Art singulier, a souhaité ici rendre hommage à sa ville. Suite à sa participation à l’exposition « La Promenade, tout simplement » dans le cadre de l’évènement culturel « Nice 2015. PromenadeS des Anglais », cette œuvre est entrée en donation au sein des collections du Musée. Le travail de Danielle Jacqui est polymorphe. De ses débuts dans la vie active où elle exerçait le travail de brocanteur, elle a retenu le besoin d’accumuler les objets. Aujourd’hui, elle continue inlassablement à remplir tout espace de sa « marque de fabrique » en utilisant diverses techniques depuis le dessin coloré, la broderie, la récupération d’objets usuels …et même l’écriture qui sillonne tout son travail.